Archives pour la catégorie Main

Découvertes vins: le Chili et l’Alsace

Le mois d’octobre a apporté plusieurs belles découvertes côté vin! En débutant par une belle dégustation privée des produits Arboleda du Chili. Trois produits sont disponibles en SAQ: un chardonnay, un sauvignon blanc et un cabernet-sauvignon. Les trois sont bien faits, mais le chardonnay 2015 a volé la vedette pour moi! Vignes cultivées dans un climat maritime. Fermentation avec des levures naturelles dans des fûts de chêne français. Élevé par la suite pendant 10 mois dans des fûts de chêne français. Le résultat? Un beau vin, frais, franc et équilibré. En bouche, une acidité vive et une pointe minérale. Et le tout, avec très peu de sucre résiduel, pour ceux qui sont très soucieux de cet aspect dans les vins.

Chardonnay Arboleda

Mais le clou de la soirée pour moi, un superbe syrah 2014 qui n’est malheureusement pas (mais bientôt?) à la SAQ. J’aime beaucoup le syrah surtout ceux de la vallée du Rhône. Et je retrouve le même plaisir à boire celui d’Arboleda ! Fermentation en cuve d’inox avant de passer 12 mois en fût de chêne français dont 10% neuf. Le résultat est une bonne représentation de ce que peut donner le syrah en sol chilien. Au nez, des fruits rouges et des épices. En bouche, on retrouve les fruits rouges, des tanins souples et moyennement longs en bouche. Vraiment top! Chère SAQ, à quand ce beau produit sur nos tablettes?

De beaux vins du nouveau monde très bien faits et à essayer si vous ne connaissez pas.

Les vins Arboleda

Les vins d’Alsace, c’est plus que les Pfaff et Willm. Ce sont de bons vins, mais il y a encore mieux! Il y avait pas mal de vins à essayer lors de la soirée de dégustation des vins d’Alsace. Voici mes coups de coeur.

Le maître de chai avait un superbe muscat grand cru Saering 2014 sec du domaine Dirler-Cadé en dégustation. Quel plaisir de boire un beau muscat sec! Vin très élégant, un peu de minéralité, mais surtout, tant au nez qu’en bouche, de belles notes d’abricots. Top! En importation privée seulement. Le Riesling Belzbrunnen du Domaine Dirler-Cadé est lui disponible en SAQ et là aussi, c’est un très beau vin. Un vin rond et frais avec de belles notes fruitées et une petite pointe d’acidité à la fin.

Riesling Belzbrunnen à la SAQ

Maître de chai

Avec l’approche des fêtes, plusieurs pensent déjà au champagne. Mais il n’y a pas que le champagne, il y a aussi de beaux Crémants d’Alsace! Mon coup de coeur revient à celui présenté par Oenopole. Le crémant du Domaine Barmès-Buecher 2013 est celui que j’ai goûté. Les bulles sont fines et persistantes. C’est frais, floral avec une bonne finale en bouche. Une belle acidité, mais bien contrôlé. Très belles bulles et à 27$ c’est plus abordable que du champagne!

Crémant d’Alsace Barmès-Buecher à la SAQ

Oenopole

Bonnes découvertes!

7ième édition de l’été des chefs au Balnéa

L’été est à nos portes et qui dit été, dit l’été des chefs au Balnéa ! Pour la 7ième année, la compétition est de retour. Dix chefs se disputeront le choix du jury ainsi que le choix du public pour le meilleur plat. Un plat sera offert par semaine dans le cadre de la compétition. Un accord de vin est aussi proposé pour chaque plat. Voici la liste des chefs ainsi que la semaine qu’ils offriront leurs plats :

  • 3 juillet 2016 : Jonathan Rassi des 400 coups
  • 10 juillet 2016 : Mathieu Masson-Duceppe du restaurant Jellyfish
  • 17 juillet: David Pellizzari du restaurant Lili.Co
  • 24 juillet: Jean-Baptiste Marchand du restaurant Chambre à part
  • 31 juillet: Charles-Emmanuel Pariseau du restaurant O’Chevreuil
  • 7 août: François Blais du restaurant Bistro B
  • 14 août: Francis Lorrain du restaurant Le Boating Club
  • 21 août: Olivier Vigneault du restaurant Jatoba
  • 28 août: Julien Robillard du restaurant XO
  • 4 septembre: Grégory Paul du restaurant Mile Ex

Mes trois coups de coeur :

Thon rouge bluefin de pêche durable en sashimi du Jatoba. Tristement, ma photo n’aurait pas rendu justice au plat alors il faut me croire quand je dis que le goût était parfait. Le thon en sashimi était d’une fraîcheur incroyable. Le miso apportait du sel et de la profondeur et le tartare de tobiko craquant apportait de la texture au plat.
IMG_20160614_174807-enhanced
Omble chevalier, melon d’eau, courgette, brebis, concombre et oseille de la Chambre à part. C’est frais, précis comme saveur avec un beau mélange de sucré, salé et d’acidité. Beau, bon et parfait pour l’été !
IMG_20160614_175203
Carottes Heirloom carbonisée, ricotta, miel, pain, prosciutto de canard maison du Jellyfish. Le côté brûlé / carbonisé est très tendance par les temps qui courent et c’est très bien fait ici. La carotte ressort très bien et le prosciutto de canard apporte le sel et un peu de texture au plat. Bien fait et tendance !

Ma prédiction ? J’y vais avec l’omble chevalier de la Chambre à part.  On se revoit à la fin de la saison pour voir si ma prédiction était bonne!

Le détail de chaque plat se trouve par ici : https://www.balnea.ca/chefs/IMG_20160614_183311L’été vient tout juste d’arriver, quoi de mieux que de profiter du magnifique site pour prendre un bon verre de Champagne de Taittinger, profiter du spa et bien manger. C’est d’ailleurs le dixième anniversaire du Balnéa. Santé et longue vie au Balnéa !

Pas un, mais bien deux camions de rue pour Jérôme Ferrer

L’an passé, Jérôme Ferrer avait fait une brève incursion dans la restauration de rue lors des premiers vendredis du mois au stade olympique. Cette année, il lance officiellement deux camions de rue : l’Europea Mobile et le Jerry Ferrer casse-croûte du terroir. Ceux-ci ne sillonneront malheureusement pas les rues de Montréal, mais seront présents lors des premiers vendredis ainsi qu’à quelques autres événements. Que mange-t-on à ces deux camions ?IMG_20160420_165751   Au Jerry Ferrer, j’ai goûté à la poutine aux côtes levées BBQ ainsi qu’au popcorn truffe et parmesan. La poutine était parfaite ! Frites molles de cantines à patates, sauce avec un léger goût de truffe et une rib tendre et succulente. Décadent ! Le popcorn par contre avait trop d’huile de truffe à mon goût.
IMG_20160420_170135

IMG_20160420_165740L’europea mobile se veut un peu plus gastronomique. Au menu le jour du lancement, il y avait un sundea de porc braisé et sauce béarnaise, risotto sanguin aux crevettes. La sauce béarnaise était riche et onctueuse et le porc fondait dans la bouche. Le risotto était un peu trop sucré pour moi, mais comme je n’aime pas les plats sucrés, je ne suis pas un bon juge pour celui-ci. Les deux avaient des saveurs assez complexes pour une cuisine de rue. Reste à voir les prix et surtout, quand ils vont être accessibles !
IMG_20160420_170934-enhanced

IMG_20160420_171427

Si vous êtes à un événement et que vous voyez ces deux camions, n’hésitez pas à aller les voir.

http://cuisinederue.org/

http://europea.ca/

L’espace VIP de Luzia

IMG_20160419_120215

Une invitation à voir l’espace VIP de Luzia du cirque du soleil, c’est une invitation qu’on ne peut pas refuser ! J’ai eu la chance de voir l’espace VIP ainsi que goûter quelques bouchées qui seront offertes parmis les forfaits VIP offerts.

S’adressant principalement aux entreprises, ceci permet d’avoir non seulement accès aux meilleurs sièges dans le chapiteau prinpical, mais aussi une espace réservée pour recevoir vos invités. Le grand public peut tout de même acheter des billets pour avoir accès au salon VIP. Ceci donne non seulement un accès privé au spectacle, mais aussi des canapés de luxe confectionnés par Agnus Dei avant et pendant l’entracte, des vins haut de game et un espace de stationnement.

Voici quelques photos de l’espace ainsi que quelques bouchées !
IMG_20160419_120121

Coupe de champagne à l’arrivée

IMG_20160419_120320

Table de sucreries

IMG_20160419_123441

Les macarons salés: chorizo, maïs et chimichuri

IMG_20160419_125608

La paëlla

Une option de plus si vous avez des clients à sortir ou si vous avez des événements à prévoir.

https://www.cirquedusoleil.com/fr/luzia/

Notez: j’étais invité sans frais à cet événement

Évaluation du Downtown Grill

Malgré les apparences de mon blogue, j’adore cuisiner ! Et pour moi, l’été, c’est la saison du BBQ. Je suis chanceux, je n’ai aucune restriction d’utilisation de BBQ à mon domicile. Par contre, de plus en plus, nous voyons des restrictions sur l’utilisation de BBQ au gaz ou au charbon pour les nouveaux condos. C’est à ce marché, entre autres, que la compagnie québécoise Downtown Grill s’adresse. La compagnie m’a fait parvenir un grill pour mon évaluation.

Selon Steven Raichlen (LE maître du BBQ), la majorité du grillage que nous faisons sur un BBQ se situe entre 450f et 650f. Le grill électrique se rend jusqu’à 700f, plus que certain BBQ au gaz. Les adaptes de BBQ aurons noté l’absence de couvercle sur le grill. Malgré le fait qu’une critique a indiqué que ceci était un « contre » pour le grill, je ne suis pas d’accord. Il y a plusieurs types de grills sur le marché. Celui-ci se compare à un hibachi / parrillada / grill argentin. Vous noterez qu’aucun de ces grills n’a de couvercle et pourtant, aucun ne s’en plaint ! Le site web de la compagnie indique d’ailleurs très bien qu’il s’agît d’un hibachi électrique.

Alors, ça marche bien ou pas ce hibachi électrique ? J’ai effectué plusieurs tests et voici les résultats avec photos.

En premier, les légumes. J’ai fait des tests avec des asperges, des champignons et du maïs. Dans les trois cas, j’ai eu aucun problème à obtenir les marques de grillage ni la cuisson parfaite. Le grill chauffe uniformément sur toute la surface et ça, c’est un plus. Aucun point chaud ou froid sur le grill.

IMG_20150726_191433

Côté viande, le premier test était un immense steak d’environ 1.5 pouce. À notre grande surprise, le temps de cuisson a été assez rapide. Plus rapide que sur un BBQ au gaz! Le résultat est très concluant : marque de grill, cuisson médium saignante facile à atteindre.

IMG_20150726_192224

IMG_20150726_192619

J’ai aussi fait un test avec des brochettes de style satay ainsi que du maïs sur le grill. Encore une fois, le grill m’a surpris. Cuisson du maïs parfaite ! Côté brochettes, celles-ci ont collées un peu, mais je n’avais pas huilé beaucoup le grill. Le résultat est aussi positif que pour le steak.

IMG_20150804_191947

Lors de l’utilisation à l’extérieur, j’ai été surpris par la quantité de fumé produit par le grill. Une utilisation possible du grill, comme il est portatif et électrique, est l’hiver, à l’intérieur. Le dernier test s’est concentré sur cet aspect. La quantité de fumé lors de mon test était assez important pour devoir ouvrir la fenêtre de la cuisine malgré l’utilisation d’une hotte très puissante ayant une sortie à l’extérieur de la demeure (680CFM alors que la majorité se situe autour de 300-400CFM). Ayant dit cela, réduire la température de cuisson permet de réduire la quantité fumé produite. Ceci ralonge un peu le temps de cuisson et aussi le temps requis pour avoir un beau quadrillé de grill. Je dois faire d’autres tests à l’intérieur.

IMG_20150911_170311

IMG_20150911_170419

Pour ceux qui ne peuvent pas avoir de BBQ au gaz à leur condo, c’est un très bon produit qui accomplit très bien sa tâche !

Voici les pour et les contre :

Pour

Utilisation pour ceux ayant une restriction sur le BBQ au gaz
Température de 700F
Chauffage assez rapide (environ 10 minutes)
Température uniforme de la surface de cuisson
Bonne dimension et bien bâtit

Contre

Les pattes de caoutchouc débarquent facilement
Quantité de fumé impressionnante à température maximale
Nettoyage pas super facile entre les grills

Downtown Grill
Prix suggéré : 450$
http://www.downtowngrill.ca

Notez que l’unité d’évaluation a été fournit par Downtown Grill