Archives mensuelles : mars 2015

Flyjin: supper club ou antre à foodies?

Le chef Antonio Park est partout ces temps-ci à Montréal. Après Park, Lavenderia, une collaboration au Jatob, il signe le nouveau menu du restaurant / supper club Flyjin. Il a clairement le vent dans les voiles et il en profite pleinement ! Quand j’ai reçu l’invitation, j’avoue avoir été un peu perplexe. Un menu signé par Park dans un supper club ? Il n’y avait qu’une façon de savoir le résultat et c’était d’accepter l’invitation.

Le flyjin est restaurant complètement souterrain et un peu « speakeasy ». On ouvre une porte à peine identifiée et on descend au sous-sol. Après quelques crochets, nous arrivons face à deux bars, avec le resto qui s’ouvre à nous devant un long bar. On sent très bien que l’ambiance de la place va vite virer à la fête passé 11pm ! Alors, supper club ou antre à foodies ?

IMG_20150305_180406

Non seulement le menu est signé par Park, une autre surprise nous attendait. Park lui-même était dans les cuisines ce soir-là ! C’est toujours un plaisir d’avoir la chance de manger un repas concocté par ce chef. Une très belle expérience culinaire nous attendait et voici, en vrac, mes coups de coeurs.

IMG_20150305_194301

Je ne suis pas du type soupe dans un restaurant, mais la soupe aux fruits de mer à la citronnelle était d’une subtilité incroyable.

IMG_20150305_203859

La morue charbonnière au miso fondait littéralement dans la bouche. J’ai aucune idée comment un chef peut parvenir à cuire à la perfection de la morue pour une trentaine de personnes aussi parfaitement. À noter que sur la photo, nous avons eu un duo short ribs et morue, mais il s’agit en fait de deux plats distincts sur le menu.

IMG_20150305_205700

Je préfère habituellement mes huîtres fraiches (et sans mignonnette!) mais ceux cuits au miso étaient excellentes. Le petit côté salé du miso venait très bien accompagner l’huître.

Si la tendance se maintient, on devrait plutôt parler d’un antre de foodies qui vire à la fête plutôt que d’un supper club. À mettre sur votre liste si vous cherchez un endroit branché dans le vieux Montréal.

Flyjin
417 St-Pierre

À Montréal, deux cabanes à sucre, deux styles

Finalement, le beau revient à Montréal et avec le beau temps, la saison des sucres débute ! Et comme à chaque année, plusieurs personnes font un long trajet pour se rendre à une cabane à sucre et pour certain, ceci veut dire louer une voiture (ou réserver un communauto). Lors d’événements média, j’ai eu la chance d’essayer deux cabanes à sucre accessible par transport en commun !

La « trad »

IMG_20150304_174830

En premier lieu, il y a la cabane traditionnelle, classique. La cabane chez Jean se situe dans le chalet de la plage du parc Jean-Drapeau. D’office, on nous indique qu’ici, on ne réinvente pas la cabane à sucre. On met surtout l’emphase sur l’accessibilité de la cabane. Ils ont fait un magnifique travail dans le chalet pour le rendre très « rustique ». Le foyer ne fait que rajouter à l’expérience. Alors, que mange-t-on Chez Jean ? Voici mes coups de coeur du repas :

IMG_20150304_195238

Le Jambon à la bière, fleurette dijonnaise et ciboulette et Pomme de terre au gras de canard. Un des très bons jambons que j’ai goûté ! Tendre et parfaitement assaisonné. Pour ceux qui s’inquiètent, le goût de la bière est très subtil et ne fait que rajouté au goût. Les pommes de terre sont simplement parfaites, rien d’autre à dire !

IMG_20150304_195831

Omelette soufflée. C’était la meilleure exécution d’omelette de cabane à sucre que j’ai mangé. POINT ! Aucunement sec, moelleuse, aérienne. Avec un peu de sirop d’érable, c’était excellent !

Les saucisses servies sont celles d’ils en fument du bon. Comme chaque saucisses d’IFB que j’ai goûté, celles-ci sont à la hauteur et rajoute un autre élément intéressant à l’offre de chez Jean.

Chez Jean
Vendredi, samedi et dimanche du 20 mars au 12 avril 2015

La cabane du chef

Dans l’autre spectre, il y a la cabane qui repousse les limites, qui réinvente le concept. Un chef à l’érable, c’est un menu de cabane réinventé que nous propose Laurent Godbout. La cabane se situe dans l’espace Scena dans le vieux port. Pour la deuxième fois, j’ai le plaisir de découvrir ce menu. Comme l’année passée, je suis agréablement surpris du concept et du menu ! Voici quelques-uns de mes coups de coeur :

IMG_20150308_132903

Chaudrée de pommes de terre au jambon, pickles de graines de moutarde à l’érable. Je ne suis pas un amateur de soupe, mais celle-ci était fabuleuse. L’acidité des pickles de graines de moutarde venait couper le côté plus costaud et riche de la chaudrée. Très bien balancé et assaisonné parfaitement. J’en aurais repris !

IMG_20150308_135722

Le pogo de saucisse à l’érable avec une moutarde à l’érable. Un spin très intéressant sur un classique américain. Ceci aura un succès fou auprès des enfants !

IMG_20150308_141620

Tranche de boudin, œuf poché, tomate, béarnaise, tire éponge à l’érable. Je voue une admiration sans fin pour le boudin et celui-ci est vraiment très bien fait. Le mariage jaune d’oeuf et boudin et tellement parfait qu’il devrait avoir son propre groupe alimentaire !

IMG_20150308_144750

Purée de pommes de terre au jus de jambon, fromage en grain, crumble de légumes et huile de persil. DÉCADENT ! Aucun autre mot est requis.

Malgré l’absence de photo, le plat de poutine d’ananas au caramel fleur de sel a été mon coup de coeur côté sucré. Je ne suis pas vraiment sucré alors pouvoir trouver la balance parfaite pour le dessert, c’est un art difficile. Cette « poutine » tombe directement dans mes cordes. Tellement bon que je vais essayer d’en faire une version à la maison !

Un chef à l’érable

http://www.scena.ca/evenements/un-chef-a-lerable/

Vendred, samedi et dimanche du 6 mars au 12 avril 2015

Deux cabanes, deux style à découvrir facilement en transport en commun. Vive le temps des sucres !

Notez: j’étais invité sans frais à ces deux événements